Articles taggés Raël

La Divine Mascarade – VII

5

Génie Déchu***

Au final, c’est ainsi que ma dernière tentative de remontée du peloton échoua, comme toutes les autres depuis deux mille ans. Ce qui en cumulait une petite centaine environ. C’était plus devenu un divertissement qu’une réel projet de renversement du totalitarisme judéo-chrétien. Et à force d’échecs, c’est comme si mes anciens compatriotes divins et moi-même avions instauré un culte de l’échec. Par pur masochisme. Et chaque nouvelle défaite nous rappelait à tous avec amertume à quel point nous étions devenus misérables. Ils sont bien beaux les dieux de l’Olympe, clinquants et médiocres ! Voilà aussi pourquoi Héré ne voulait pas nous suivre cette fois-ci. Maintenant qu’elle réussissait dans le commerce, elle n’avait plus de raison de vouloir se rappeler son outrancière décadence. Mais pour moi, aussi pitoyables que soient notre situation et notre air dépité à l’issue de ce genre d’événements inconvenants, j’avais besoin de ça. Besoin de me sentir renaître pendant quelques jours, besoin de recouvrer l’espace d’un instant mes pouvoirs de jadis et ma magnificence légendaire. La chute n’en était que plus dure, mais j’aurai depuis longtemps plongé dans la folie si je

Plus >

La Divine Mascarade – VI

5

Tartares Tardifs***

S’ensuivirent cinq longues journées pour arriver à expliquer à ce crétin sidéral ce que nous attendions de lui. Il nous fallu le maintenir éveillé et attentif à l’aide de diverses drogues fournies par Dionysos, qui sortait toujours de sa manche certaines choses parmi les plus inattendues en de telles circonstances. Tout porte à croire, avec le recul, que c’était une très mauvaise idée. Il a suffit de lui dire “réveille-toi, ce que tu vois est réel”, pour qu’il comprenne “réveille-toi, ce que tu vois est Raël”. Et dès lors, nous l’avions perdu. Il nous a pris pour des extra-terrestres et a déformé la moindre de mes paroles comme il lui plaisait. Mais le saligaud était malin. Persuadé qu’il avait rêvé ces cinq jours ou bien qu’un champignon hallucinogène de passage lui avait joué un tour tandis qu’il se promenait en campagne, il eut la brillante idée de vouloir fonder son mouvement Raëlien, de se prendre pour le demi-frère de Jésus et d’inventer un peu n’importe quoi. Je crois qu’il ne s’est jamais vraiment remis des drogues que le dieu du vin lui a administrées. Mais alors que nous nous sommes vus qualifiés d’aberrations imaginaires par le reste du monde excepté

Plus >

Haut de page