Articles taggés empathie

Jour de Brouillard

5

Scénario de Court Métrage

Scène IXan Jin est un jeune Landrien humanoïde du Système Têta. La première scène débute sur le quai d’un astroport. Xan Jin se tient devant le sas de son vaisseau face à ses parents, son supérieur hiérarchique et un demi-milliard d’holospectateurs. Il est l’émissaire choisi pour une mission d’inspection sur la Terre, première planète habitée par une civilisation intelligente découverte dans ce bras de la galaxie.Le voyage durera plus d’un siècle, Xan ne reverra jamais ses parents et en est fort conscient. Les adieux sont émouvants mais se passent de paroles. Les Landriens sont un peuple peu bavard, dotés de l’empathie la plus développée que l’on puisse trouver parmi toutes les espèces de la Voie Lactée. Parler leur est bien peu utile quand un simple regard suffit à ressentir toutes les émotions de l’autre.//L’empathie que ressentent les Landriens à cet instant doit être bien ressentie par le spectateur. Utiliser pour cela des gros plans sur les regards chargés d’émotion des extra-terrestres.//

Scène 2Et Xan put débuter son voyage. //Travelling arrière sur Landria lorsque le vaisseau décolle => Noir => Insert sur le loquet de la capsule cryogénique//

Plus >

Du Bonheur et de l’Empathie

6

Il me semble qu’en réalité le Bonheur est une chose facile d’accès. D’ailleurs, on n’accède pas au bonheur, on y retourne. J’entends par là que le bonheur bien que toujours notre but ultime au-delà de tout instinct (c’est à dire sans le simple instinct de survie), n’est pas en fait devant nous, mais derrière. Non pas qu’il ne soit plus accessible, mais que nous l’ayons dépassé sans même nous en apercevoir.

Écoutez-donc les divagations d’un homme heureux ! Car seul celui qui est heureux en comprend enfin les méandres et les complexités. Complexité qui est ici un terme utilisé par simple abus de langage, car le Bonheur est on ne peut plus simple en réalité. Et c’est bien pour cela que tant de monde passe à côté sans même s’apercevoir qu’il l’a jadis effleuré.

Le Bonheur se caractérise de l’avis général par un état de gaieté continue et d’insouciance véritable. Mais pas d’ignorance. Car si l’adage dit « Heureux les simples d’esprits, le royaume des cieux leur est offert », il ne s’agit que d’une illusion de Bonheur. Cela dit, c’est peut-être parfois préférable.

Pour citer Douglas Adams :

« – Quelle importance ? La science a certes quelques magnifiques réussites à son actif mais à Plus >

Haut de page