Articles taggés 42

Vingt quatre.

42 Grammes

0

Certes, j’ai quelques minutes de retard, mais ma journée n’est pas finie. Alors aujourd’hui, j’expose ma dernière théorie. Car aujourd’hui est un drôle de jour. Nous sommes le 10 Octobre 2010. 10-10-10. Ce qui en binaire, donne 42. Et comme chacun (ou presque) le sait, “Quarante-Deux”, ce n’est ni plus ni moins que l’Ultime Réponse, le Sens de la Vie. Oui mais connaître la réponse sans avoir la question ça n’avance pas à grand-chose. Dommage.

*C’est donc un jour d’interrogation que ce jour. Un jour où l’on se met en quête de la Question Ultime aussi naturellement qu’un otaku dépense trois mois de salaires dans l’achat d’un costume de cosplay. Dans le tome II de H2G2, roman qui révéla à tous le Sens de la Vie sous la forme que nous découvrons ensemble, la seule hypothèse de question à laquelle nous avons droit est : Quel est le produit de Six par Neuf ? (=54) Une hypothèse certes peu satisfaisante pour les esprits terre à terre, qui a pourtant l’avantage de souligner l’absurdité qu’il peut y avoir à chercher un sens à la vie. Toutefois, nous noterons qu’il est assez aisé de chercher chacun sa question, afin de faire jaillir de notre petite imagination salasse cette facette de la Plus >

Globalement bientôt chez votre libraire

1

C’est un événement. Un scoop, que dis-je un scoop, c’est une péninsule ! Un sixième tome du Guide du Voyageur Galactique. Paf, ça vous tombe dessus comme ça, et vous restez là assis sur votre chaise/fauteuil/mammouth, la bouche bée, la mouche bliblutant allègrement dans cette étrange et obscure cavité. Comment diable est-ce possible ? Douglas se serait-il seulement fait passer pour mort pour le plaisir de sortir de son trou sept ans plus tard et de faire : “haha, je vous ai eu !” ? Ou bien est-il revenu de l’au-delà parce que ma foi, c’était pas terrible les limbes..? Que nenni. Et c’est bien dommage quand même.La raison est bien plus terre à terre que ça. En réalité, les éditions britanniques Penguin viennent, avec l’accord de Jane Belson, veuve de Douglas Adams, de commander à Eoin Colfer un nouveau tome pour H2G2. Eoin-prononcer-owen, célèbre outre manche en tant qu’auteur de la saga jeunesse Artemis Fowl, a été le premier surpris par la chose !

Évidemment, cette annonce chamboule complètement l’univers des fans de H2G2 qui le croyaient définitivement clos après que l’idée d’une suite pour le film ait été abandonnée. Non contente de faire polémique, la nouvelle pose un problème Plus >

De la Jeunesse de Prostetnic Vogon Jeltz

0

Mes très chers amis ! Ou fidèles lecteurs, ou justes visiteurs de passages, voire ennemis jurés… Voici devant vos yeux ébahis le texte qui m’a valut le premier prix du jeu concours de VoyageurGalactique.com, à l’occasion de la sortie du livre audio de H2G2 ! J’y raconte avec force poigne la jeunesse de ce tout-sauf-preux vogon Prostetnic Vogon Jeltz, connu dans le film et dans l’ancienne version du roman sous le nom de « Salut Légat Vogon Sthyr » (jeu de mot issu de la fertile imagination de Jean Bonnefoy, le traducteur de la série). J’ai donc gagné un exemplaire du livre audio. Youhou youpi yey.Pour consulter les textes des autres participants, cliquez-là : Ne cliquez pas ici.Il est préférable de connaître l’histoire pour mieux apprécier ce texte, mais rien ne vous empêche de le lire quand même !

Portrait de Prostetnic Vogon Jeltz :

De la Jeunesse de Prostetnic Vogon Jeltz, dit « Patron »

Le récit des aventures du désormais tristement célèbre Arthur Dent et de son ami Ford Prefect, est forcément incomplet, vous vous en doutez bien. Pour de multiples raisons, il est des détails que l’on a préféré outrepasser, parfois pour leur inutilité flagrante, parfois parce qu’ils narraient Plus >

De la philosophie conceptuelle du BLIBLU

4

Mais qu’est-ce donc que ce “Bliblu” complètement idiot ? Tout simplement un délire sans queue ni tête ni signification particulière. Mais faites comme si je n’avais rien dit et imaginez que c’est super important.

Alors, pour commencer : D’où vient le BLIBLU ?En réalité, son origine véritable demeure inconnue et son histoire est pour le moins obscure, mais une chose au moins est sûre, celui qui l’a prononcé pour la première fois était un con. Ceux qui l’ont prononcé après lui aussi, d’ailleurs… Oui oui, je suis bien en train de dire que si vous êtes un adepte du BLIBLU, c’est que vous êtes con . Mais dans le bons sens du terme bien sûr !

Malgré le fait que ce terme ait une histoire un peu floue, je sais pour ma part où je l’ai vu pour la première fois, et grâce à qui j’ai adopté cette philosophie tout droit sortie de mon imagination. C’était chez Kek, propriétaire d’un des Blogs BD les plus populaires du web, qui gagne sa vie en éditant BDs et Manuels d’apprentissage du Flash ou en réalisant des Jeux pour des sites Internets. Un type qui en plus d’avoir des fans mène la belle vie, quoi !

Pourquoi ce mot m’a-t-il tout de suite séduit ? Je l’ignore… (En fait c’est probablement

Plus >

Haut de page