Avec un ami, on s’était promis – plus ou moins – que l’on apprendrait par cœur le monologue de présentation de V, dans V pour Vendetta. Ce monologue est un véritable trésor d’allitérations. D’autant qu’il existe dans autant de langues que le film aura été traduit. C’est un symbole entier et très fort qui peut se répandre avec une facilité déconcertante. Bien que ce monologue puisse paraître incompréhensible au premier abord, la signification en est assez simple : V se présente comme une victime des tyrans alors au pouvoir, et devient le vengeur qui se fera le porte parole du peuple et des justes.

Un soir de grand ennui, j’ai donc appris ce monologue, et l’ai récité devant mon miroir, en me filmant, pour le plaisir. Mais aussi parce que je pense qu’il peut être utile de diffuser ce message. J’ai fait quelques erreurs dans ma récitation, toutes sur la dernière phrase d’ailleurs. La musique fond que l’on peut entendre est le Piano Concerto n°9 de Bach. Je crois que V lui préfère Tchaïkovski, mais tant pis.

Voici la vidéo :

Voici la citation :

Voilà ! Vois en moi l’image d’un humble Vétéran de VaudeVille. Distribué Vicieusement dans les rôles de Victime et de Vilain par les Vicissitudes de la Vie. Ce Visage, plus qu’un Vil Vernis de Vanité est un Vestige de la Vox populi aujourd’hui Vacante, éVanouie. Cependant cette Vaillante Visite d’une Vexation passée se retrouve ViVifiée et a fait Vœu de Vaincre cette Vénale et Virulente Vermine Vantant le Vice et Versant dans la Vicieusement Violente et Vorace Violation de la Volition ! [il trace un V sur une affiche] Un seul Verdict : la Vengeance. Une Vendetta telle une offrande VotiVe mais pas en Vain. Car sa Valeur et sa Véracité Viendront un jour faire Valoir le Vigilant et le Vertueux. [il ricane] En Vérité ce Velouté de Verbiage Vire Vraiment au Verbeux alors laisse moi simplement ajouter que c’est un Véritable honneur que de te rencontrer. Appelle moi V.

Quelques liens :
Source de la Citation
Fiche Allociné du Film
Page Wikipiédia d’Alan Moore